Pinterest constitue sans doute l’outil le plus efficace pour augmenter rapidement et significativement le trafic de ton blog + business en ligne.

Bien sûr, le SEO (référencement naturel) n’est pas à négliger, loin de là. Quand tu écris tes articles de blog, tu dois toujours penser Google first.

Cependant, le référencement naturel prend du temps : compte au moins 6 mois pour des résultats notables. De plus, la concurrence est rude pour arriver sur la 1ère page des résultats.

Grâce à Pinterest, tu vas pouvoir attirer en l’espace de quelques semaines une audience qualifiée.

Cependant, tout ne se fait pas en un claquement de doigts ! Il faut du temps pour apprivoiser “la bête” et en comprendre les rouages. Mais le jeu en vaut largement la chandelle.

Pour te faciliter la tâche, je t’indique aujourd’hui 15 erreurs Pinterest qui t’empêchent de booster le trafic de ton blog. Ces erreurs ne sont pas classées par ordre de priorité ou d’importance.

[Article lié : 5 clés pour multiplier ton trafic par 10 grâce à Pinterest]

1. Tu n’optimises pas tes descriptions d’épingles et de tableaux, parce que tu vois Pinterest comme un réseau social

La plus grosse erreur Pinterest : considérer Pinterest comme un réseau social.

Pinterest est avant tout un moteur de recherche ! Il fonctionne sur le même principe que Google, si ce n’est que la recherche porte sur des images.

Ton objectif doit être d’amener tes épingles en haut de la page des résultats, pour les mots clés qui se rapportent à ton contenu.

Exemple : Imaginons que tu aies un blog voyage sur New-York, et que tu souhaites le monétiser. Tu as décidé, à raison, d’investir Pinterest pour augmenter le trafic de ton blog. Tu as écrit des articles sur le logement à NY et les activités gratuites à faire. Ton objectif va alors être de te positionner en première position (du moins, le plus haut possible) sur les requêtes “logement New-York”, “activités gratuites New-York”, “que faire à NY”, etc.

Pour réussir sur Pinterest, il faut donc faire un travail complet de référencement :

  • Identifier les mots clés pertinents en fonction de ta niche et de ton client idéal,
  • Créer un contenu qualitatif autour de ces mots clés,
  • Insérer ces mots clés dans la description de tes épingles d’articles, ainsi que dans celle de tes tableaux.

Quand tu publies une épingle, tu ne dois pas te contenter d’ajouter un titre aguicheur et pas du tout optimisé. Ton objectif sur Pinterest doit d’être trouvé via la fonction recherche : à chaque épingle publiée, tu dois donc écrire des descriptions longues et bien optimisées.

2. Tu ne passes pas assez de temps à soigner tes épingles Pinterest

Pinterest est un moteur de recherche tourné à 200% vers le visuel. Tu ne peux décemment pas espérer que tes épingles soient repartagées si elles ne sont pas jolies ou si elles sont de mauvaise qualité.

Je sais qu’il est chronophage de réaliser des épingles. Mais pense au trafic que Pinterest est capable d’amener sur ton blog, si tes épingles sont vues et repartagées !

C’est pour cela que tu dois systématiquement vérifier que tes épingles :

  • Respectent l’identité visuelle de ton blog,
  • Soient agréables à regarder (pas de couleurs criardes, tons harmonieux, etc),
  • Ne soient pas bâclées.

Attention notamment aux images que tu utilises : elles doivent présenter de jolies couleurs, une jolie scène, etc. Varie les images que tu utilises. Et vérifie toujours qu’elles soient libres de droit !

[Article lié : Pourquoi tes épingles Pinterest ne plaisent pas]

3. Le texte de tes épingles n’est pas mis en valeur

Visuellement parlant, c’est au texte de ton épingle Pinterest que tu dois faire le plus attention.

Le titre de ton épingle doit attirer l’oeil. N’oublie pas que les utilisateurs scrollent leur feed de façon plus ou moins rapide, et sur un petit écran la plupart du temps.

Ainsi, ton titre doit :

  • Se détacher clairement de ton image de fond.
  • Être de taille suffisante pour arriver à le lire même en petit format sur le feed.

Voici un exemple :

5 clés pour multiplier ton trafic grâce à Pinterest

4. Le texte de tes épingles n’est pas accrocheur

Une des erreurs Pinterest courantes est de penser qu’il suffit d’avoir de jolies épingles. Mais il ne sert à rien de mettre en valeur le titre de ton épingle Pinterest en police 99 px rouge fluo… s’il n’est pas bien formulé.

Tu dois à tout prix éviter :

  • Les titres bateau comme “Créer un blog”, “Être heureux”, trop larges, pas assez “sexy”.
  • Les titres “putaclic”, mensongers sur le contenu, simplement conçus pour attirer le maximum de clics. Exemple “Prêt à gagner 1 000 euros par jour avec le blogging ?!”, pour un article qui te dit simplement comment créer un blog WordPress… Hum.

5. Tu ne fais qu’une épingle par article

Essaie dans la mesure du possible de faire 2-3 épingles par article.

Cela te permettra :

  • De tester auprès de ton audience ce qui marche le mieux (difficile de savoir à l’avance, surtout au début),
  • De toucher plus de personnes, qui seront plus sensibles à un design ou à titre qu’à un autre,
  • De renouveler régulièrement tes épingles pour plaire à l’algorithme Pinterest (qui n’apprécie pas que tu réépingles la même épingle à l’infini),
  • De varier tes épingles dans les tableaux collaboratifs, pour ne pas avoir à publier tout le temps la même chose et passer pour un gros spammeur.

Pour faire plusieurs épingles Pinterest, il te suffit de varier le texte, le template, les couleurs, l’image de fond… Amuse-toi !

Voici un exemple :

6. Tu n’es pas passé en compte professionnel Pinterest

Sur Pinterest, tu as la possibilité de créer un compte professionnel de façon tout à fait gratuite.

Si tu es blogueur ou entrepreneur, il FAUT que tu utilises cette fonctionnalité. Elle te donnera accès aux Pinterest Analytics (des statistiques très détaillées sur ton compte) et à un profil spécial professionnel. Tu pourras y mettre davantage en valeur ton entreprise ou blog et revendiquer son site/blog.

7. Tu n’épingles que ton contenu

Officiellement, il n’existe pas de ratio “optimal” entre ton contenu et celui des autres. Souvent, on dit qu’il faut épingler à 20% ton propre contenu et à 80% celui des autres.

Mais ce n’est pas une règle absolue. J’ai vu des entrepreneuses américaines conseiller 40/60, ou encore des blogueurs faire 90/10.

Conclusion : à toi de tester ce qui marche le mieux.

Mais n’oublie pas que tu ne dois pas passer pour un spammeur auprès de ton audience. Ça risque de ne pas énormément plaire à l’algorithme de Pinterest non plus.

Et puis, il serait dommage de considérer que seul ton contenu a de la valeur, et de ne pas faire profiter tes abonnés du contenu intéressant que tu trouves sur la plateforme. Le partage avant tout !

8. Tu ne prends pas en compte tes Pinterest Analytics

Quand tu passes en compte professionnel, tu as accès à des statistiques très détaillées sur ton activité.

Ces statistiques te permettent d’en savoir plus :

  • Sur ton audience
  • Sur la performance de tes épingles

Il est important que tu prennes en compte ces statistiques pour prospérer sur Pinterest et mettre de côté ce qui ne marche pas. Cela va nécessiter que tu tatonnes, que tu testes, que tu expérimentes… Pour trouver ce qui marche le mieux pour ton business et ton audience.

9. Tu n’es pas assez régulier ou actif

A l’instar du blogging et des autres réseaux sociaux, seule une régularité sans faille te fera réussir. Tu ne vas pas réussir sur Pinterest en 2 jours. Il faut du temps pour apprendre à apprivoiser le réseau, diffuser tes épingles et optimiser leur référencement.

En outre, il faut que tu sois très actif sur le réseau. Cela implique de poster (à mon sens) au moins 30 épingles par jour. Attention à bien les répartir tout au long de la journée.

10. Tes tableaux Pinterest sont pas bien nommés ni organisés

Même si tu es sur un réseau social, essaie d’agir comme un vrai professionnel.

Ton objectif doit être de rendre ton profil attractif et d’apporter de la valeur ajoutée à ton audience.

A ce titre, tu dois faire un effort de présentation et d’organisation.

Le titre de tes tableaux doit être clair et précis. Il doit décrire le contenu de ton tableau avec des mots clés stratégiques et pertinents. Cela permettra aux autres utilisateurs de retrouver ton contenu via la fonction Recherche.

Évite de créer des tableaux à la thématique trop large, comme “Réseaux Sociaux”. Au contraire, crée plusieurs petits tableaux pour diviser le sujet “Astuces Instagram”, “Astuces Facebook”, etc.

Classe tes tableaux par ordre d’importance, grâce à la fonctionnalité du “glisser-déposer”. Je te conseille d’afficher en premier le tableau qui concentre tous tes articles de blog. Ensuite, affiche les tableaux que tu veux le plus mettre en valeur, càd qui sont le plus représentatifs de ta niche.

Crée une image de couverture pour chacun de tes tableaux, afin de garder une jolie cohérence visuelle entre tous tes tableaux.

11. Tu épingles n’importe comment sur les tableaux collaboratifs

Les tableaux collaboratifs te permettent de propulser à vitesse grand V ton compte Pinterest… A condition de bien les utiliser.

Chaque tableau collaboratif a ses propres règles, qu’il faut que tu respectes à la règle. Si personne ne jouait le jeu, les tableaux collaboratifs ne marcheraient pas.

Par exemple, si tout le monde épinglait de façon excessive son propre contenu, sans jamais partager en retour celui des autres, l’engagement serait égal à 0. Par conséquent, la visibilité de tous les participants au tableau en pâtirait. D’ailleurs, c’est ce qui se passe dans nombre de tableaux…

Respecte également le thème de chaque tableau collaboratif au moment de poster. Sinon, 1) tu risques d’attirer les foudres du propriétaire du tableau, 2) ton épinglage n’aura servi à rien car cela ne va pas intéresser les abonnés au tableau. Or, si ton contenu n’est pas réépinglé, ton taux d’engagement baisse, et tu deviens moins visible…

Essaie d’épingler dans des tableaux collaboratifs les plus précis possible. Ton contenu aura plus de chances d’être réépinglé.

C’est logique : si tu postes dans un tableau “Créer une micro-entreprise, aspects fiscaux”, tu auras plus de chances d’être repartagé car l’audience sera très qualifiée. Par contre, si tu postes un article propre à la micro-entreprise dans un tableau “Tous les blogueurs français”, tu risques de n’intéresser qu’une poignée d’abonnés… Donc moins de chances d’être réépinglé.

12. Tu n’utilises pas Tailwind

Tailwind te permet d’automatiser entièrement ton activité sur Pinterest. Il épingle à ta place au rythme de ton choix, sur les tableaux de ton choix. Cela t’évite d’être sur Pinterest toute la journée.

Tailwind est un outil approuvé par Pinterest : son utilisation n’est pas pénalisée par Pinterest, malgré une vieille croyance.

Si tu commences à bloguer sérieusement ou à entreprendre sur le web, il faut absolument que tu te mettes à automatiser tout ce qu’il est possible d’automatiser. Y compris Pinterest. Sérieusement, qui a le temps d’être sur Pinterest toute la journée tout en gérant son business ?

13. Tu n’as pas activé les épingles enrichies

Parmi les erreurs Pinterest fréquentes : l’oubli des épingles enrichies.

Les épingles enrichies sont une présentation particulière des épingles, donnant plus d’informations et plus de contexte.

Il en existe 4 types :

  • Les épingles de produit,
  • Les épingles de recette,
  • Les épingles d’article,
  • Les épingles d’application.

Je ne vais pas tout détailler, mais sache par exemple que les épingles d’article présentent le nom de l’article, l’auteur et une description. Il faut bien sûr que tu aies entré ces informations pour chaque article dans tes balises meta.

La procédure pour activer les épingles enrichies est assez simple. Rends-toi sur cette page pour activer les épingles enrichies.

14. Tu n’as aucune stratégie Pinterest

Pour réussir sur Pinterest, il ne suffit pas d’épingler de façon totalement hasardeuse sur tous les tableaux possibles. Une des erreurs Pinterest les plus répandues (et les plus difficiles à corriger, peut-être) consiste à avancer sans stratégie définie.

Pour te créer une stratégie Pinterest sur mesure, il faut :

  • Que tu définisses une ligne éditoriale très précise.
  • Que tu connaisses ta niche et ton pitch (la raison d’être de ton biz) sur le bout des doigts.
  • Que tu choisisses avec un soin tout particulier les tableaux collaboratifs auxquels tu souhaites participer.
  • Que tu définisses un rythme d’épinglage de ton propre contenu.
  • Que tu t’assures que tu épingles du contenu qui va plaire à ton audience (il faut apprendre à la connaître !).
  • Etc, etc.

Tu peux peut-être réussir sur Pinterest “par hasard”, mais ta réussite restera très aléatoire et sûrement pas pérenne.

15. Tu n’as pas optimisé ton blog pour Pinterest

Ton activité Pinterest ne se résume pas à épingler toute la journée sur la plateforme. Il faut également que tu mettes tout en place pour inciter tes lecteurs à épingler eux-mêmes ton contenu sur Pinterest.

Cela te permettra de propager de manière passive ton contenu, grâce à ta fidèle audience ;-).

Je te conseille :

  • d’insérer une épingle Pinterest au sein de chacun de tes articles, en guise d’illustration (les mêmes que celles que tu postes sur Pinterest),
  • d’installer des boutons de partage sur les réseaux sociaux, à la fin de tes articles ou sur le côté de l’écran,
  • d’ajouter la fonctionnalité “Pin It” à toutes les images de ton blog. Sur WordPress, il existe plusieurs plug-ins qui le permettent. Pour ma part, j’utilise le plug-in jQuery Pin It Button. Il est très simple, je te le conseille. Grâce à ce plug-in, tes lecteurs vont pouvoir épingler l’épingle Pinterest que tu as insérée dans ton article. Malin, non ? 😉

[Article lié : Les meilleurs plug-ins WordPress : notre top 10 en 2019]

En résumé : Ces 15 erreurs Pinterest qui t’empêchent d’augmenter ton trafic

Que d’infos dans cet article ! 😉 J’espère qu’il t’aura aidé à éviter les erreurs Pinterest les plus courantes.

Pour finir, je te facilite un peu la tâche en te résumant ici toutes les actions que tu dois réaliser :

  • Optimise tes descriptions de tableaux et d’épingles, car Pinterest est un moteur de recherche avant tout.
  • Accorde un soin tout particulier à l’élaboration de tes épingles.
  • Fais en sorte que le titre de ton épingle Pinterest soit bien visible
  • Donne un titre accrocheur à ton épingle, pour donner envie de cliquer.
  • Fais plusieurs épingles pour chaque article.
  • Convertis ton compte perso en compte professionnel.
  • Épingle le contenu des autres utilisateurs de Pinterest.
  • Prends en compte ce que te montre Pinterest Analytics.
  • Sois régulier et très actif au quotidien.
  • Nomme et organise correctement tes tableaux.
  • N’épingle pas n’importe quoi sur les tableaux collaboratifs.
  • Utilise Tailwind pour automatiser l’épinglage.
  • Active les épingles enrichies.
  • Détermine une stratégie Pinterest cohérente.
  • Installe des fonctionnalités Pinterest sur ton blog.

Ça pourrait aussi t’intéresser :

15 erreurs qui t'empêchent de réussir sur Pinterest
Epingle sur Pinterest !