Auto-entrepreneur VS micro-entrepreneur : quelle différence ?

26 Nov, 2019

Micro-entrepreneur, micro-entreprise, auto-entrepreneur… Si tu souhaites créer ton entreprise ou que tu t’es déjà lancée, tu as sûrement déjà rencontré ces termes.

Il est fréquent que l’on me demande quelle est la différence entre auto entrepreneur et micro entrepreneur ?

Je comprends tout à fait cette incompréhension, puisque même les sites officiels (Urssaf, Impots.gouv…) utilisent tour à tour ces diverses expressions.

La réponse est simple : depuis 2016, il n’y a plus aucune différence !

[À lire aussi : Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?]

Auto entrepreneur ou micro entrepreneur : les différences avant 2016

Je ne rentrerai pas dans les détails car cela n’a pas grande importance, mais la micro-entreprise se distinguait de l’auto-entreprise avant 2016.

Elles représentaient deux options ouvertes à l’entrepreneur individuel.

L’entrepreneur individuel pouvait choisir soit la micro-entreprise (régime fiscal simplifié), soit l’auto-entreprise (régime social et fiscal simplifié).

L’auto-entreprise était donc un régime encore plus simplifié que la micro-entreprise.

Guide auto-entrepreneur

La micro-entreprise a remplacé l’auto-entreprise en 2016

À présent, la différence entre auto entrepreneur et micro entrepreneur est seulement terminologique. Ces deux expressions désignent la même chose depuis 2016.

En effet, en 2016, sous l’impulsion de la loi Pinel, l’appellation micro-entrepreneur a remplacé l’auto-entrepreneur. Il n’existe plus qu’une appellation officielle : celle de micro-entreprise.

Désormais, le régime auto-entrepreneur n’existe officiellement plus. On devient micro-entrepreneur, et on peut alors bénéficier du régime micro-social + régime micro-fiscal.

[À lire aussi : Que doit payer un auto-entrepreneur ?]

En 2020, les deux termes coexistent

Tu le sais : j’utilise les deux termes, et ce pour plusieurs raisons.

L’expression auto-entrepreneur reste la plus connue et la plus comprise dans le langage courant. La plupart des français savent plus ou moins ce que signifie l’auto-entrepreneur, puisque la presse évoque régulièrement ce statut. Ce n’est pas le cas de la seconde expression, celle de micro-entrepreneur.

En outre, les organismes continuent d’utiliser l’expression auto-entrepreneur. Le site de l’Urssaf en est l’exemple criant. Les micro-entrepreneurs déclarent leur chiffre d’affaires sur un site nommé… autoentrepreneur.urssaf !

Bref : en 2020, ces deux expressions continuent de coexister tranquillement.

Tu peux donc utiliser les deux à ta guise ! … Et ne plus te poser la question quand tu vois les deux termes utilisés tour à tour 🙂

Auto entrepreneur micro entrepreneur
Épingle cet article sur Pinterest

Tu aimeras peut-être…

Être auto-entrepreneur, ça veut dire quoi ?

Être auto-entrepreneur, ça veut dire quoi ?

J’ai coutume d’expliquer sur le blog les différents aspects du régime de l’auto-entrepreneur : impôts, facturation, déclarations… Mais que signifie vraiment être auto-entrepreneur ? Ce petit guide à destination des futurs entrepreneurs et freelances devrait...

5 erreurs classiques en micro-entreprise

5 erreurs classiques en micro-entreprise

La micro-entreprise concentre aujourd’hui près de la moitié des créations d’entreprise en France. Il y a fort à parier que tu as débuté (ou que tu comptes le faire) ton activité en micro-entreprise.  Et à raison ! Je ne cesse de le rabâcher, mais devenir...

2 Commentaire(s)

2 Commentaires

  1. Justine

    Coucou 🙂 Je découvre ton blog grâce au calendrier des blogueuses 🙂
    Merci pour cet article instructif ! Je suis étonnée, j’étais persuadée qu’il y avait de petites différences. Par exemple, mon chéri qui projette de créer son entreprise m’a dit qu’au Pôle Emploi, ils lui avaient précisé que si il se lançait dans une MICRO-entreprise, il pourrait garder ses droits quelques temps. Peut-être que j’ai mal compris ou que la personne qui l’a renseigné n’a pas conscience de ce que tu m’apprends là ?
    En tout cas je vais en parler avec lui, c’est bon à savoir 🙂

    Réponse
    • Maëlane

      Hello Justine 🙂
      Merci pour ton commentaire ! L’équation est simple : créer une micro-entreprise = devenir auto-entrepreneur => pouvoir bénéficier du maintien des droits au chômage sous certaines conditions effectivement 🙂 (maintien de l’ARE ou option pour l’ARCE)

      Réponse

Laisser un commentaire