Le guide du compte bancaire auto-entrepreneur

9 Jan, 2020

Si devenir auto-entrepreneur est simple et rapide, il ne faut pas oublier que cela marque la naissance d’une activité économique indépendante au même titre qu’une société.

Tu dois donc à cette occasion procéder à la réalisation de plusieurs démarches et formalités, dont l’ouverture d’un compte bancaire dédié à ton activité. Aux côtés de ton logiciel de facturation auto-entrepreneur, le compte bancaire deviendra rapidement un outil incontournable pour piloter ton activité.

On me demande souvent s’il est réellement obligatoire et utile d’ouvrir un compte bancaire en démarrant une activité indépendante. Les lois se succèdent sur le sujet et il est parfois difficile d’y voir clair. Je reviens avec toi aujourd’hui sur l’ensemble des règles qui gouvernent le compte bancaire de l’auto-entrepreneur 🙂

Est-ce obligatoire d’ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur ?

Cette question impose en réalité une réponse duale. Il faut en effet différencier selon le stade de développement de ton entreprise.

Sache que la loi Pacte a eu pour effet, en mai 2019, d’assouplir les règles du compte bancaire auto-entrepreneur. Assure-toi donc que les informations que tu lis sont à jour. Il est important d’apprendre à bien s’informer quand on est entrepreneure.

Le principe : un compte séparé obligatoire au-delà d’un seuil de chiffre d’affaires

Tous les auto-entrepreneurs ne sont pas obligés d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité professionnelle.

Avant mai 2019, les auto-entrepreneurs avaient 12 mois suite à leur déclaration de début d’activité pour procéder à l’ouverture d’un compte bancaire dédié.

Cette règle a été assouplie par la loi Pacte de mai 2019. À présent, seuls les auto-entrepreneurs réalisant plus de 10 000 € annuels de chiffre d’affaires sur deux années consécutives sont tenus d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité professionnelle.

Tu es donc a priori tranquille pour tes deux premières années d’activité au moins.

Plan d'action salariée entrepreneure 6 étapes

Mon avis sur le compte bancaire auto-entrepreneur

Tu l’auras compris : seule une partie des auto-entrepreneurs est obligée d’ouvrir un compte bancaire séparé de son compte professionnel.

Cela veut-il dire que les autres auto-entrepreneurs peuvent s’en passer ?

Je ne dirais pas cela. Honnêtement, c’est une mauvaise idée que de vouloir faire l’impasse sur le compte bancaire auto-entrepreneur.

Cela s’explique très simplement par le fait que, à l’instar des entrepreneurs individuels et des dirigeants de société, tu exerces une activité économique indépendante. Tu dois à ce titre faire preuve de sérieux, de transparence et de professionnalisme.

Même si personne n’ira te causer des problèmes, je doute qu’il soit judicieux de mélanger frais professionnels et achats compulsifs chez Zara ou consommation de cocktails entre filles le samedi soir. Je suis persuadée que toi aussi, en lisant ces quelques lignes, tu trouves cela absurde.

Pourtant, il y a encore trop d’indépendants qui font l’erreur de chercher à économiser sur des outils pourtant essentiels à la pérennité de leur activité.  

Un compte bancaire auto-entrepreneur coûte tout au plus une dizaine d’euros par mois. Cet investissement est largement rentable, car il te permettra d’y voir très clair sur tes entrées et sorties d’argent. Tu pourras ensuite transférer comme tu l’entend ta « rémunération nette » (cette notion n’existe qu’officieusement en micro-entreprise) sur ton compte bancaire personnel.

Compte bancaire auto-entrepreneur : compte pro ou compte perso ?

La loi parle de « compte bancaire dédié à l’activité ». Cela réfère-t-il à un compte personnel classique, ou bien à un compte professionnel ?

La réponse est simple : le compte bancaire doit simplement être séparé de ton compte personnel.

Tu as donc parfaitement le droit d’ouvrir un compte bancaire classique.

Cette affirmation doit cependant être nuancée, puisque les banques ne se montrent souvent pas coopératives sur la question. Elles sont en réalité très nombreuses à exiger – pour des raisons purement commerciales – l’ouverture d’un compte professionnel.

Le compte bancaire professionnel te permet de profiter de services réservés aux entreprises, comme l’acquisition d’un TPE, la gestion des impayés ou encore l’octroi de découverts adaptés au flux de trésorerie. A priori, tu n’as pas besoin de tout cela…

Si ta banque habituelle ne t’autorise pas à ouvrir un compte bancaire classique pour ton activité, libre à toi d’aller voir la concurrence.

De plus en plus de banques proposent un juste milieu (même si tout cela répond souvent à un objectif purement marketing). Elles te permettent ainsi d’ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur sous la forme d’un compte professionnel ultra simplifié. L’offre est alors adaptée à l’activité de l’auto-entrepreneur, par définition bien plus faible qu’une TPE-PME. C’est le cas par exemple du compte bancaire proposé par Shine.

Comment choisir son compte bancaire auto-entrepreneur ?

Face à la multiplication du nombre d’auto-entrepreneurs en France, les banques ont développé des offres adaptées à ce statut juridique. Moins poussés que les offres bancaires pro, mais aussi bien moins coûteux, les comptes bancaire auto-entrepreneur sont à présent nombreux sur le marché français.

J’ai consacré un article entier à la comparaison des comptes bancaires ouverts aux micro-entrepreneurs. Tu y trouveras les caractéristiques des principales offres pour les auto-entrepreneurs, ainsi que mes conseils pour choisir le compte bancaire le plus adapté à ton activité et besoins.

Si tu as des questions au sujet du compte bancaire de l’auto-entrepreneur, n’hésite pas à me laisser un commentaire !

Le guide du compte bancaire de l'auto-entrepreneur

Reçois instantanément accès à une Bibliothèque de ressources pour créatrices d'entreprise ✨

Tu aimeras peut-être…

Comparatif : 5 comptes bancaires auto-entrepreneur

Comparatif : 5 comptes bancaires auto-entrepreneur

L’ouverture d’un compte bancaire fait partie des démarches indispensables lors de la création d’une entreprise. Bien que l’ouverture d’un compte bancaire dédié à l’activité ne soit pas toujours obligatoire en micro-entreprise, je te conseille fortement de réaliser...

Auto-entrepreneurs : Guide de l’ACRE en 2020

Auto-entrepreneurs : Guide de l’ACRE en 2020

L'ACRE est une aide attribuée aux créateurs d'entreprise. Il existe deux dispositifs différents : l'ACRE pour les auto-entrepreneurs, et l'ACRE pour les autres formes juridiques. L'ACRE pour les auto-entrepreneurs consiste en une exonération partielle de charges...

2 Commentaire(s)

2 Commentaires

  1. Jeannette

    J’aime vos écrits. Je souffrais du syndrome de l’imposteur et maintenant j’y vois clair…merci,
    Jeannette

    Réponse
    • Maëlane

      Ravie que mes contenus te plaisent Jeannette 🙂

      Réponse

Laisser un commentaire