Si les business en ligne ont autant la côte ces dernières années, c’est grâce à tous les avantages qu’ils présentent par rapport aux business « en dur ». Parmi eux : réservoir à prospects quasi illimité et atteignable en un clic, coût de création minoré, prise de risque amoindrie, liberté géographique pour l’entrepreneur… 

Le fait que tout se fasse en ligne décuple les perspectives de développement, puisque le marché est potentiellement illimité.

Sur le blog de Rocket ton Business, je t’aide au quotidien à créer et développer ton business en ligne, que tu sois freelance, blogueur, infopreneur, ou e-commerçant. 

Au programme aujourd’hui ? Le coût de création d’un business en ligne ! 

C’est une question importante si tu souhaites entreprendre sur le web. Elle te permettra d’identifier les investissements indispensables lors de la création d’un business sur Internet.

Le coût de création d’un business en ligne : Budget web 

Evidemment, quand on pense au coût de création d’un business en ligne, on pense en priorité aux dépenses web. A raison : ton site Internet sera la base de ton entreprise. 

Voici 3 types de dépenses à prévoir lors de la création de ton entreprise. Sache que ces dépenses ne sont pas obligatoires mais très très fortement recommandées… Si tu veux que ton site internet fasse pro ! 

Une des premières erreurs de l’entrepreneur en ligne est en effet de ne pas vouloir investir dans un site Internet. Si tu parais amateur, ton business aura bien plus de mal à décoller. Ton business a la crédibilité que tu veux bien lui donner.

Le coût de l’hébergement de ton site Internet

Quand tu crées un site internet ou un blog, tu te trouves face à deux possibilités. 

Soit tu le crées sur une plateforme d’hébergement (Blogger, Wix, WordPress.com …). Dans ce cas, ton site sera « abrité », hébergé par la plateforme, sur ses serveurs. En t’inscrivant sur une plateforme de ce type, tu auras tout clé en main.

Il existe pour chacune de ces plateformes une version gratuite… Mais tu en atteindras vite les limites ! A titre d’exemple, WordPress.com propose une version payante à partir de 3 euros par mois.

Soit tu décides de « faire cavalier seul » et d’héberger ton site tout seul. Ce sera le cas si tu passes par un CMS comme WordPress.org ou PrestaShop. Le CMS te permettra juste de construire ton site (design, affichage, organisation…). Tu devras alors souscrire un contrat d’hébergement et payer annuellement ou mensuellement. 

Le coût d’un hébergement débute à partir de 50 euros/an. Tu peux te renseigner après de 1&1 Ionos, OVH… 

Le coût du nom de domaine 

Si tu as créé ton site sur une plateforme : tu peux très bien ne pas souscrire de nom de domaine. Ton URL ressemblera par exemple à ça : «  tonbusinessenligne.wordpress.com ».

Tu te doutes bien de ce que je vais te dire… Ça ne fait tout simplement pas pro. Il faut absolument que tu évites cette option là. 

Si tu héberges toi-même ton site : souscrire un contrat d’hébergement ne suffit pas. Le contrat d’hébergement te permet d’avoir une place sur un serveur. Le nom de domaine permet que ton site Internet soit accessible à une URL donnée, celle que tu auras choisie. 

Un nom de domaine coûte une dizaine d’euros par an. Il est possible de souscrire en même temps un hébergement + un nom de domaine. C’est pratique ! 

Et pour Rocket ton Business ? 

Le blog a été réalisé via le CMS WordPress.org. L’hébergement et le nom de domaine ont été souscrits en « pack » sur 1&1. Le nom de domaine coûte 10 euros par an, l’hébergement environ 80 euros. 

Le coût du thème de ton site Internet

A moins que tu n’aies des compétences en webdesign, je te conseille de te faire aider pour le design de ton site Internet / blog. C’est même fondamental. Il est très important que tu soignes l’esthétique de ton site. 

Deux possibilités : 

  • Déléguer la création de ton site Internet (développement, design) à un professionnel ;
  • Le faire toi-même en achetant un thème.

Il existe des milliers de thèmes sur Internet, aux caractéristiques multiples. Tu en trouveras forcément un adapté à ton business ! 

Pourquoi acheter un thème ? 

Tu sais sans doute qu’il existe moults thèmes gratuits sur Internet, notamment dans l’interface de WordPress. Le problème ? Le design pas terrible, les fonctionnalités peu avancées, et leur forte popularité ( = tout le monde a le même). 

Ton objectif est d’obtenir un thème parfaitement adapté à ton business en ligne, esthétique, et peu utilisé par les autres internautes. 

C’est pour cette raison que je te conseille d’y mettre le prix. Compte au minimum une quarantaine d’euros. 

Il existe des thèmes sur Etsy pour quelques euros. Mais si tu crées un business en ligne, ce n’est pas du loisir. Tu dois investir, comme tout professionnel. 

Il serait en outre dommage de choisir un thème pour le changer 3 mois plus tard, faute de fonctionnalités suffisantes ou parce que le design ne te plaît plus. 

De nombreux sites proposent des thèmes à l’achat, quel que soit le CMS utilisé (WordPress, Prestashop…). Mon préféré est ThemeForest. Tu y trouveras des milliers et des milliers de thèmes. La fonction Recherche te propose une grande quantité de filtres : cela te permet de trier rapidement et te tomber sur LA pépite 😉

Depuis quelques mois, j’utilise le très célèbre thème Divi. C’est avec cet outil que j’ai notamment créé mon site professionnel pour mon activité de freelance. L’investissement au départ est assez lourd (surtout si tu débutes), mais ce sera à terme largement rentabilité. 

des difficultés à TROUVER DES CLIENTS ?

☑ Guide gratuit "Trouver des clients sur le web"

☑ 75 idées pour freelances, infopreneurs & e-commerçants

Inscris-toi pour le recevoir immédiatement ! 

Le coût de création d’un business en ligne : Budget formalités

Entre dans le cout de création d’un business en ligne le coût de déclaration d’activité auprès des autorités. 

La première erreur quand on crée son business en ligne : penser qu’on n’a pas se déclarer

Un business en ligne, à l’instar d’un business en dur, est une activité professionnelle exercée à titre indépendant, soumise à une obligation de déclaration voire immatriculation. Et ce, quel que soit ton chiffre d’affaires. 

S’il te vient la bonne idée de tricher, sache que tout est tracé et traçable sur Internet. 

En outre, je considère que s’intéresser aux aspects juridiques et fiscaux est une étape indispensable à la création de ton business en ligne, quel qu’il soit. Il t’évitera de démarrer sur des bases saines, d’être dans la légalité, et d’être plus serein au cours de la vie de ton entreprise. 

Quel statut juridique choisir lors de la création d’un business en ligne ? 

Je ne vais pas m’étendre sur la question, d’une part car cela risque d’être (très) long, d’autre part parce que j’ai déjà traité de la question dans un précédent article

[Article lié : Quel statut juridique pour devenir Freelance ?]

Bien qu’il s’adressait initialement aux freelances, cet article te servira quelle que soit l’activité que tu vises. 

Pour résumer, tu as le choix entre créer une entreprise individuelle ou une société. Créer une société impose des formalités plus lourdes. En outre, cela alourdira le coût de création de ton business en ligne. Si tu es seul, penche-toi plutôt vers l’entreprise individuelle pour commencer. 

Si tu choisis l’entreprise individuelle, tu peux opter pour le régime de la micro-entreprise, qui est un régime fiscal et social simplifié. C’est l’option que choisissent la très grande majorité des baby entrepreneurs. Le régime est en effet très favorable.

Le coût de création d’une micro-entreprise

Là encore, je peux te renvoyer à un de mes précédents articles. 

[Article lié : Combien ça coûte de créer une micro-entreprise ?]

Pour résumer en quelques lignes : la création d’une micro-entreprise est gratuite. Par contre, des coûts annexes peuvent s’ajouter. 

15 erreurs qui t'empêchent de réussir sur Pinterest

Le coût de création d’un business en ligne : Budget communication 

Evidemment, la communication digitale sera un pilier de ton business en ligne. 

Le coût de création d’un business en ligne peut comporter un coût de communication. Mais cette fois-ci, ce n’est pas si fondamental que cela ! Il existe en effet de nombreux outils gratuits et performants. 

Sache tout d’abord que les réseaux sociaux ne te coûteront rien (hors publicité), même pour un compte professionnel. 

Tu pourras cependant avoir besoin d’une identité visuelle, de faire de jolis visuels ou de programmer tes posts. C’est à ce moment là que peuvent survenir des coûts. 

Le coût de réalisation d’une identité visuelle

J’insiste sur ce que je t’ai dit plus tôt. Le fait que ton business se fasse 100% en ligne ou que tu débutes à peine n’est pas une raison pour ne pas agir comme un professionnel. Cela signifie que ton travail ne doit pas faire amateur. 

A cet égard, tu dois veiller à ce que ton business en ligne ait une identité visuelle bien définie. 

La création d’un logo est par exemple une dépense que tu dois intégrer dans le coût de création de ton business en ligne

Je sais bien que, quand on entreprend, on est tenté de vouloir tout faire soi-même. Mais si tu n’as aucune qualité en graphisme / esthétique, je te conseille de laisser cela entre les mains d’un pro. Il en va de la crédibilité de ton business ! 

Le coût des logiciels ou applis de retouche photo 

A tes débuts, tu n’as pas forcément besoin d’Illustrator ou d’InDesign… voire pas du tout. Assure-toi simplement que les photos que tu publies soient bien prises et joliment retouchées, et que tes visuels soient un minimum réussis.

Pour tes épingles Pinterest, tes bannières, tes posts et stories Instagram.. Tu peux tout faire avec Canva. C’est un outil web de création graphique, proposant une version gratuite suffisante pour les premiers mois de ton business en ligne. 

Si tu veux retoucher tes photos, sache qu’il existe une multitude de logiciels et applications. A toi d’en tester plusieurs et de te faire ton propre avis. Si tu débutes, tu n’as pas besoin de logiciels payants performants comme Lightroom PC et Photoshop. Sur ton téléphone, tu peux télécharger les applications excellentes (et gratuites !) VSCO et Lightroom Mobile. 

En outre, selon ton emploi du temps et l’intensité de la communication digitale, tu seras peut-être amené à programmer tes publications sur les réseaux sociaux. C’est quelque chose que je t’invite à faire, car tu gagneras un temps précieux. 

Certains outils de planification ont des versions gratuites, comme Later ou Buffer. Cependant, tu épuiseras vite leurs limites si tu utilises ce genre d’outils au quotidien. Je te conseille d’investir dès le départ dans un outil performant et professionnel, comme Tailwind ou Hootsuite. 

Comment créer des épingles Pinterest attractives ?

Le coût de création d’un business en ligne : Budget marketing 

Te préoccuper du marketing digital est essentiel si tu veux que ton business en ligne prospère. En créant des tunnels de vente pertinents, tu arriveras à multiplier tes ventes. 

La création de tunnels de vente impose en général d’utiliser, entre autres, un auto-répondeur et un plug-in de formulaires de capture d’email. Ces outils là te permettront de construire ta liste email. 

[Article lié : Pourquoi as-tu (absolument) besoin d’une liste email pour ton business ?]

Il existe de nombreux outils gratuits. Mais la plupart des bons outils marketing représentent un coût ! 

Le coût d’inscription à un logiciel d’emailing / auto-répondeur

Un logiciel d’emailing te permet de constituer une liste d’adresses email et de leur envoyer des messages périodiques (les newsletters).

Un auto-répondeur te permet d’envoyer à ta liste email des messages automatiques, en fonction de l’écoulement du temps (ex : 1 semaine après leur inscription), de certains évènements (ex : un anniversaire), ou encore de certaines actions de tes abonnés (ex : panier d’achat abandonné).

L’auto-répondeur te permet par exemple d’envoyer une séquence d’emails de bienvenue (3 à 5, en général) à tes nouveaux abonnés.

La quasi totalité des logiciels d’emailing proposent un service d’auto-répondeur. Mais, en général, ce n’est pas inclus dans la version gratuite. Il te faudra donc investir. 

Compte par exemple une quinzaine d’euros par mois pour Mailchimp. 

Si tu peux ou veux te passer d’un auto-répondeur, sache que la version gratuite de Mailchimp te sera, au début de ton activité, amplement suffisante.

Je n’ai pas testé les autres outils, mais sache qu’il existe par exemple ConvertKit (pas de version gratuite), MailerLite, Sendinblue…

Le coût d’installation d’un plug-in de formulaire de capture d’email

Le formulaire de capture d’email est une petite box dans laquelle ton lecteur pourra entrer son email pour s’abonner à ta liste. Tu peux en mettre partout sur ton blog : à la fin de tes articles, sur ta page d’accueil, sur un pop-up, sur une barre en haut de l’écran…

Pour cela, il te faudra un plug-in. Il en existe des tas, gratuits comme payants. A toi de tester. 

Il faut que tu vérifies que ton plug-in soit compatible avec ton logiciel d’emailing. 

Pour ma part, j’utilise Thrive Leads, qui m’a coûté 70 euros. C’est un plug-in professionnel, qui permet d’assurer une conversion optimale une fois qu’il est bien paramétré. Cela impose, bien sûr, une phase d’expérimentation. 

Le petit plus ? Il te permet de faire de l’A/B testing ! C’est à dire que tu vas pouvoir tester auprès de tes lecteurs, de façon aléatoire, 2 possibilités. Tu pourras, à l’issue du test, garder la meilleure.

C’est ainsi que s’achève ma petite liste des coûts à prévoir pour un business en ligne. Elle se veut aussi complète que possible, mais sûrement pas exhaustive. Et toi, quels sont les investissements que tu juges indispensables à la réussite d’un business en ligne ?