Créer une micro-entreprise, combien ça coûte ?

22 Mai, 2019

Si on a souvent une idée assez précise de son business (vendre des bijoux, travailler en tant que rédacteur web freelance…), on n’est souvent pas très très au point sur la création d’entreprise.

Et c’est normal ! Avant d’y être réellement confronté, il est impossible de se rendre compte du travail à fournir et des informations à récolter.

C’est à ce moment-là que Rocket ton Business arrive #princecharmant.

Bon, déjà, je t’annonce noir sur blanc la bonne nouvelle : le coût de création d’une micro-entreprise est normalement égal à zéro.

Mais ce n’est pas une raison pour interrompre ta lecture, parce que tu vas voir que cette affirmation n’est qu’en partie vraie.

Disclaimer : Je ne parlerai pas dans cet article des EURL en régime micro-entreprise. J’évoquerai seulement la création d’une entreprise individuelle en régime micro-entreprise. La création d’une société coûte plus cher que la création d’une entreprise individuelle.

[Article lié : Bien s’informer quand on est entrepreneur (droit & fiscalité)]

Le principe : le coût de création d’une micro-entreprise est nul

Je te le dis, je te le répète : tu ne dois rien débourser pour t’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur.

J’insiste sur ce point-là pour une simple et bonne raison : ATTENTION aux arnaques à l’auto-entrepreneur.

Il existe de nombreux sites (commerciaux) qui agissent comme des intermédiaires (sans forcément le dire explicitement, voire pas du tout). Ils te proposent de t’immatriculer en tant qu’auto-entrepreneur, moyennant un coût. Ce coût là ne correspond pas à un coût de création de micro-entreprise, mais tout simplement à leur commission en tant que société commerciale…

Il existe un seul site officiel pour t’immatriculer en tant qu’auto-entrepreneur. Qui ne te demandera pas de payer.

C’est le site de l’URSSAF, portail auto-entrepreneur.

[Article lié : Auto-entrepreneurs : Guide de l’ACRE en 2019]

Les exceptions : les coûts annexes de création d’une micro-entreprise

Je ne peux pas te dire que créer une micro-entreprise ne te coûtera rien, parce que ce n’est pas strictement exact.

Même si l’inscription (voire l’immatriculation au RCS ou RM pour les commerçants et artisans) est gratuite, tu as aura sans doute des coûts annexes qui viendront se greffer.

Or, il est très important, au début de ton activité, d’anticiper tous les coûts relatifs à la création de ton entreprise. Souvent, on démarre avec peu de trésorerie, donc pas question de se laisser surprendre !

Dans les frais que je vais évoquer, tu retrouveras tant des frais obligatoires, que des frais facultatifs mais quasi impératifs.

Le coût du Stage de Préparation à l’Installation (SPI)

Le Stage de Préparation à l’Installation est obligatoire pour les auto-entrepreneurs souhaitant s’inscrire au Répertoire des Métiers (activité artisanale), sauf dans certains cas. Son coût varie entre 200 et 400 euros.

Je ne vais pas m’étendre sur cette obligation de SPI. En effet, à l’heure où je t’écris, la loi PACTE qui supprime cette obligation est en attente de promulgation.

Même si la loi ne sera promulguée que d’ici quelques jours, le principe est acté : à compter de mi-2019, il n’y a plus de SPI obligatoire pour les artisans auto-entrepreneurs.

Son coût (pour ceux qui veulent le faire) a en outre été ramené à 194 euros.

C’est une économie non négligeable pour ces auto-entrepreneurs !

Les coûts bancaires

Tu le sais peut-être : les auto-entrepreneurs sont obligés d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité professionnelle. Cela permet une meilleure transparence de l’activité économique et un meilleur barrage à la fraude.

[Article lié : Tout savoir sur les obligations comptables de l’auto-entrepreneur]

Quand tu crées ton auto-entreprise, tu as 12 mois pour ouvrir ce compte dédié.

Nouveauté avec la loi PACTE (encore elle !) : elle supprime l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié pour les auto-entrepreneurs réalisant moins de 10 000 euros de chiffre d’affaires annuel.

Les coûts d’assurance obligatoire

L’obligation de s’assurer ne dépend pas du statut juridique mais de l’activité exercée.

En t’inscrivant en tant qu’auto-entrepreneur, tu seras peut-être soumis à l’obligation de souscrire une assurance au même titre que n’importe quel autre professionnel.

Par exemple, si tu exerces dans le bâtiment, tu devras souscrire une assurance responsabilité civile décennale.

D’ailleurs, de manière générale, en dehors des cas d’assurance obligatoire, il peut être (très) judicieux de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Ces assurances professionnelles représentent un coût non négligeable lors de la création de ta micro-entreprise !

Les coûts facultatifs de création d’une micro-entreprise

Je sais que tu en es probablement conscient, mais n’oublie pas d’intégrer dans le coût de création de ta micro-entreprise toutes les dépenses annexes que tu devrais probablement faire.

  • Coût de communication : site internet, logo…
  • Coût des locaux : location de bureau, coworking…
  • Matériel,
  • Etc.

J’espère que cet article t’aura aidé à mieux cerner le coût de création d’une micro-entreprise. En tout cas, si tu souhaites te lancer, sache que le blog regorge d’informations pour les auto-entrepreneurs, tant en matière d’entrepreneuriat, qu’en matière juridique et fiscale/comptable.

Le coût de création d'une micro-entrepreneur : combien ça coûte d'être auto-entrepreneur ?
Epingle sur Pinterest !

Tu aimeras peut-être…

Être auto-entrepreneur, ça veut dire quoi ?

Être auto-entrepreneur, ça veut dire quoi ?

J’ai coutume d’expliquer sur le blog les différents aspects du régime de l’auto-entrepreneur : impôts, facturation, déclarations… Mais que signifie vraiment être auto-entrepreneur ? Ce petit guide à destination des futurs entrepreneurs et freelances devrait...

2 Commentaire(s)

2 Commentaires

  1. Yasmine

    Merci pour ton article, parce que j’étais prête à passer par un de ses sites pour la tranquillité d’esprit. Mais à priori je suis une grande fille je peux y arriver toute seule 😊

    Réponse
    • Maëlane

      Hello Yasmine ! Merci pour ton petit mot. La procédure a en effet été facilitée au maximum, mais je suis là si tu as des questions 🙂

      Réponse

Laisser un commentaire