La loi de Pareto pour être plus efficace dans ton business

22 Mai, 2019

Depuis que j’essaie de faire rentrer 85852 projets dans mes journées, je m’intéresse de plus en plus aux lois du temps et techniques de productivité. Je suis persuadée qu’en appliquant des précepts très simples, on peut vite gagner plusieurs heures par semaine.

La loi de Pareto est un concept qui te sera sûrement très parlant.

Je suis sûre que tu t’aperçois parfois que tu multiplies les tâches, sans discontinuer, surchargeant toujours plus ta to-do list. Et que parfois, tu te demandes si ça en vaut vraiment la peine.

La loi de Pareto va sûrement te faire 1) revoir toutes tes priorités, 2) déculpabiliser. Parce qu’au final, ne pas tout faire… C’est mieux !

[Article lié : 9 clés pour optimiser ta productivité en semaine]

Qu’est-ce que la loi de Pareto ?

La loi de Pareto est la suivante :

20% des causes sont responsables de 80% des effets.

En business, cela veut dire que 20% de tes efforts amènent à 80% de tes résultats.

La loi de Pareto peut être déclinée en une infinité de conséquences :

  • 20% de tes clients amènent 80% de ton chiffre d’affaires,
  • 20% de tes actions t’apportent 80% de ton épanouissement,
  • 20% de ta journée t’amène 80% de résultats,
  • 20% de tes lecteurs représentent 80% des commentaires sur ton blog,
  • 20% de tes abonnés social media représentent 80% de ton engagement,
  • 20% de tes vêtements sont portés 80% du temps (true story),
  • … Et je pourrais continuer encore longtemps !

La loi de Pareto vient d’un célèbre économiste italien du même nom, Vilfredo Pareto. Il a montré que 80% des richesses en Italie était détenues par 20% de la population.

Ce 20% n’est évidemment pas une donnée absolue. Cela signifie seulement qu’il existe un déséquilibre entre les efforts et les résultats. Tout simplement parce que le monde n’est pas uniformément réparti.

Tous tes efforts ne te ramèneront pas la même dose de résultats. Certaines actions seront très efficaces pour atteindre tes objectifs, d’autres quasiment pas.

Attention cependant : cela ne veut pas dire qu’il faut virer 80% des efforts. Ces 80% te permettent de proposer quelque chose de fini, de très soigné. Il faut simplement que tu fasses passer ça au second plan, après les tâches essentielles. Cela ne sert à rien de penser à la perfection, si au final ce n’est pour rien produire … !

Imagine par exemple que tu passes des heures à relire le texte de ton site à la virgule près, à passer 2 heures à chercher LA photo qui éblouiras ton lecteur, à t’interroger sur la couleur de tes liens au survol… Et que, dans le même temps, tu n’as aucun client, tu n’es présent sur aucun réseau social, tu n’as même pas soigné le SEO, etc.

Ca paraît bête, non ?

La loi de Pareto appliquée à ton business : comment en tenir compte ?

Si tu comprends bien la loi de Pareto, peut-être as-tu des difficultés à comprendre comment elle peut être appliquée au quotidien pour ton business en ligne.

La loi de Pareto, un outil pour prioriser ses tâches en business

Quand tu as un business, que tu sois web-entrepreneur, e-commerçant, freelance…  Tu as sûrement l’impression de crouler sous le boulot.

Quand on est à son compte, on doit tout gérer. On se transforme en comptable, en marketeur, en graphiste, en commercial… En plus de gérer notre activité principale, il faut gérer ces pans annexes de notre activité !

On a alors tendance à multiplier les tâches, faire des to-do list à rallonge, et vouloir en faire toujours plus.

Chaque pan de notre activité devient alors prétexte à un découpage minutieux, amenant à une véritable multiplication de micro-tâches.

Au lieu de se concentrer sur l’essentiel : sur ce qui fait avancer notre activité, sur ce qui nous rapporte du profit.

[Article lié : La méthode Pomodoro pour organiser ta journée de freelance]

Petit exercice rapide pour appliquer la loi de Pareto à ton business

Tu peux appliquer la loi de Pareto à ton business d’une manière très simple, en 4 étapes.

  • Regarde ton emploi du temps et tes to-do lists des semaines passées. Observe ce que tu as fait, ce que tu n’as pas réussi à faire, et demande-toi quelles sont été les retombées de toutes ces tâches.

Tu t’apercevras alors que tu as passé du temps à la réalisation de tâches sans grande portée : peaufiner encore et toujours ton feed Instagram, t’interroger sur la couleur des liens de ton site, refaire 3 fois le texte sur ta page d’accueil, passer 5000 ans sur des épingles Pinterest, personnaliser pendant 3h le mail de bienvenue à ta newsletter…

  • Identifie clairement TOUTES les tâches qui n’ont pas beaucoup servi ton business dernièrement.

Pour cela, classe tout par ordre de priorité. Par exemple, fais des groupes comme “Absolument essentiel pour mon business”, “A faire pour améliorer mon business à moyen terme”, “Pas du tout urgent”, etc. Pour t’aider, pose-toi la question suivante : si je ne pouvais travailler que 2 heures par jour, quelles taches garderais-je en priorité ?

A l’avenir, prends ces observations en compte :

  • Sur ton nouveau planning hebdomadaire et tes to-do lists, note en priorité l’essentiel. Les 20% de tâches les plus rentables, que tu as identifiées dans les étapes précédentes, doivent être placées en priorité (au début de la semaine, en début de journée…).
  • Ensuite, si tu as le temps (en fin de semaine, par exemple),prévois un moment pour réaliser les 80% de tâches les moins “rentables”. Ce sont les tâches qui te permettront de peaufiner, de perfectionner ton activité, sans pour autant d’apporter de gros bénéfices.

Cet exercice prend 10 minutes à tout casser mais va te permettre de faire un bond en productivité.

N’hésite pas à partager en commentaires tes propres techniques de productivité et d’organisation 😉

La loi de productivité qui va bousculer ta to-do list
Epingle sur Pinterest !

Tu aimeras peut-être…

Une journée dans ma vie de freelance

Une journée dans ma vie de freelance

Je me suis lancée dans le freelancing il y a quelques mois.  A “l’époque”, je me posais beaucoup de questions. C’est quoi, être freelance ? Comment organiser ses journées ? Comment gérer l’administratif ? Comment se déroulent les projets freelance ? ...

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Laisser un commentaire