fbpx

Comment rester motivée quand on n’a pas de résultats ?

19 Mai, 2020

Créer et développer un business demande beaucoup d’investissement et d’implication. On ne compte généralement pas les heures passées à faire grandir notre projet.

Pourtant, la vie d’entrepreneure est loin d’être un long fleuve tranquille. On parle souvent de montages russes, et ça résume parfaitement ce qui se passe dans nos têtes. On s’extasie à chaque réussite, puis on déprime lorsque les résultats ne viennent pas.

C’est cette phase down que j’ai eu envie d’évoquer aujourd’hui dans le podcast. Particulièrement lorsqu’elle dure… Il semble alors que, quoi qu’on fasse, notre activité ne décolle pas.

Difficile, dans ces conditions, de rester motivée et de maintenir le cap. Pourtant, plus que jamais, il est vital de ne pas abandonner. Je te donne aujourd’hui quelques conseils pour maintenir ta motivation et aller de l’avant.

Je t’invite également à écouter l’épisode sur l’importance du mindset quand on est entrepreneur : il complète bien ce sujet.

Que signifie la « réussite » ?

J’aurais pu débuter cet épisode par te donner des conseils habituels, comme l’importance de fixer des objectifs et d’avoir un plan d’action défini. J’en parle souvent et je ne minimise pas l’importance d’avoir une vision à moyen et long terme pour rester motivée.

Mais aujourd’hui, je vais partir du principe que tu as déjà fait tout ça. Tu as fixé des objectifs réalistes et motivants, tu appliques les conseils habituels pour vivre plus rapidement de son activité… Mais rien ne se passe. Tu n’as pas les résultats escomptés, et tu t’essouffles. Rien ne semble marcher !

Et si l’on s’intéressait un instant à cette notion de réussite ?

Qu’est-ce que c’est, réussir ? Est-ce gagner beaucoup d’argent ? Avoir de nombreux clients ? Se sentir libre ? Voyager ? Être invité dans des conférences à travers le monde ?

La réussite signifie beaucoup de choses. Tout dépend finalement de tes objectifs, des résultats que tu espères. Réussir, c’est éprouver de la satisfaction par rapport aux actions menées. C’est se dire « ça marche ».

Le problème, c’est qu’on a tendance sans le vouloir à s’approprier une vision de la réussite qui n’est pas la nôtre. La réussite de l’entrepreneur est traditionnellement associée au chiffre d’affaires, au développement de l’entreprise. Il n’y a qu’à voir comment sont sacralisées les levées de fonds dans le monde des start-ups…

Et souvent, quand les affaires commencent à bien marcher, on s’oublie et on court au « toujours plus ».  

Pourtant, à chaque fois que je discute avec des entrepreneures, je m’aperçois qu’on cultive tous des aspirations différentes.

Si tu repensais tout simplement cette notion de succès ? Concentre-toi sur ce que tu veux toi, au fond. Quel que soit le nombre de clients et le chiffre d’affaires.

Concentre-toi sur ta progression

L’entrepreneuriat, c’est un marathon, et non un sprint. Et encore ! Un marathon, ça suppose une ligne d’arrivée. Pour le coup, là, il n’y en a pas… L’entrepreneuriat, c’est un chemin qui ne finit pas, un long apprentissage.

Et c’est compliqué : dans notre société, on valorise les résultats tangibles, concrets, et on laisse peu de place au processus.

Prenons un exemple très simple. Tu veux lancer un podcast pour développer ton entreprise, augmenter ton chiffre d’affaires. Au bout de quelques épisodes, il est probable que tu te sentes découragée si le podcast ne te rapporte aucun client, ni même aucun abonné à ta newsletter.

Et c’est justement sur cette absence de résultats « tangibles » que tu vas te focaliser…

Pourquoi ne pas regarder la situation sous un autre angle ? Tu as réussi à apprivoiser un format que tu ne connaissais pas, tu as vaincu ta timidité, tu as réussi à mener un projet à bien jusqu’à son terme et tu as eu des auditeurs dès le premier épisode. N’est-ce pas une belle progression ? Sortir de sa zone de confort pour expérimenter, en voilà une belle réussite !

Pour chaque situation « démotivante », je t’invite à regarder différemment les choses et à faire la liste de tout ce que tu as accompli et appris durant le processus. Au fur et à mesure, tu changeras ton regard sur tes actions.

Pas de résultats : rester motivée grâce aux bons indicateurs

On l’a vu plus haut, on a tendance à mesurer la réussite grâce à des chiffres : l’argent, le nombre de clients, le nombre d’abonnés.

Certes, certains de ces indicateurs sont révélateurs de l’efficacité des stratégies que tu utilises pour ton entreprise. Mais certains sont tout bonnement à jeter.

As-tu entendu parler des vanity metrics ? Ces métriques qui ne servent qu’à gonfler notre égo et à nous faire plaisir l’espace de deux minutes… Comme le nombre d’abonnés sur Instagram.

Concentre-toi sur les bons indicateurs, ceux qui sont à même de faire grandir ton entreprise et de te rapprocher un peu plus de tes objectifs.

Par exemple, l’engagement de ta communauté. On te fait des retours de plus en plus réguliers ? On vient te poser des questions ? On te dit que tu es une personne inspirante ? Bingo ! C’est tellement plus important que de simples nombres. Même si cela ne te ramène pas encore de clients, il est fort à parier que la situation va bientôt se débloquer.

Chaque fois que tu te focalises sur un objectif, demande-toi s’il est vraiment indispensable. Cela t’évitera de perdre du temps sur des choses qui ne t’apporteront rien.

N’oublie pas l’importance de la régularité

Dans notre société, on veut tout tout de suite. Pourtant, certains résultats ne peuvent jamais être obtenus en un claquement de doigts. Par la nature des actions à mener, c’est juste impossible. Alors, pourquoi se faire du mal à attendre des résultats instantanés ?

Je pense par exemple au marketing de contenu. Tout le monde s’accorde à dire que c’est une stratégie très puissante pour trouver des clients. Mais les résultats ne viennent pas tout de suite, loin de là ! C’est vraiment une stratégie sur le long terme, sur quelques mois.

En zappant la régularité voire en abandonnant tes efforts, tu perds les bénéfices jusque-là accumulés. C’est en répétant chaque semaine, chaque jour les mêmes efforts que tu vas monter en compétences et multiplier tes chances de réussite. Ce serait tellement dommage de tout laisser en vrac par découragement !

En mettant une seule action sans la répéter, tu t’éparpilles et tu n’arrives à rien.

Le succès de ton entreprise ne détermine pas ta valeur

J’ai envie de te rappeler quelque chose d’important. Il me paraît vital de te détacher des résultats de ton entreprise, quels qu’ils soient. 

Le succès de ton entreprise ne détermine pas ta valeur.

​Ton compte en banque ne détermine pas ta valeur.

Le nombre de contrats signés ne détermine pas ta valeur.

Le nombre d’abonnés sur Instagram et ta liste email ne détermine pas ta valeur.​

Se détacher de ça, c’est très compliqué. Quand on entreprend, notre business c’est notre bébé. On prend tout à coeur, de plein fouet, sans filtre. Bienvenue dans les montagnes russes de l’entrepreneuriat…

On se dévalorise très vite, puisqu’on relie tout à notre personne. “Je n’ai pas de clients, donc je suis nulle”.

C’est très important de travailler son état d’esprit quand on entreprend, je ne le dirais jamais assez ! 

À lire également : Pourquoi le mindset est fondamental quand on entreprend

Rester motivée sans voir les résultats : quid du bilan ?

Enfin, même si les actions que tu mènes peuvent prendre du temps, il reste important d’évaluer régulièrement ta progression (avec les bons indicateurs !). Il ne faut pas s’acharner avec des stratégies qui ne marchent pas, c’est évident.

C’est important de faire des bilans réguliers en ne se contentant pas de pointer les échecs, mais surtout en se demandant ce qu’il s’est passé. Qu’est-ce qui ne marche pas ? Qu’est-ce qui pourrait être corrigé ? C’est en rectifiant le tir que tu trouveras progressivement la meilleure formule pour développer ton business.

Cet article t’a plu ? Épingle sur Pinterest !

Tu aimeras peut-être…

7 idées reçues sur l’entrepreneuriat

7 idées reçues sur l’entrepreneuriat

Avant de créer son entreprise, on a souvent beaucoup d’idées reçues sur l’entrepreneuriat. On anticipe la façon dont notre parcours va se dérouler, mais on est parfois bien surpris ! Je m’adresse ici aux personnes souhaitant entreprendre, et non aux personnes...

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Laisser un commentaire