fbpx

5 stratégies business qui ont fonctionné pour moi

10 Juin, 2020

Mon activité a débuté il y a un an et demi maintenant et je dois dire que tout est allé très vite ! L’important c’est que j’ai quitté une vie professionnelle qui ne m’épanouissait plus pour créer un métier sur-mesure ! Depuis, ma vie est radicalement différente et j’avais envie de partager avec toi les 5 stratégies business qui ont fonctionné pour moi cette année.

À lire aussi : De juriste à entrepreneure : comment j’ai créé un métier sur mesure

À l’heure actuelle, je cumule deux activités et suis aidée par 1 à 3 freelances par mois. Mon entreprise est en train de prendre un virage à 360° et je m’éloigne petit à petit du freelancing. C’est donc le bon moment pour parler stratégies business !

Je parlerai ici majoritairement de ma deuxième activité, Rocket ton Business et la Micropreneure Academy. Finalement, tout ce qui tourne autour de l’accompagnement à la création d’entreprise. Mon activité de freelance se gère plus facilement car les objectifs ne sont pas vraiment les mêmes.

Pour moi, revenir à la base et m’éloigner du superflu a vraiment fonctionné. Au lancement de mon activité, mon objectif premier était de constituer une clientèle et d’augmenter mon chiffre d’affaires. Maintenant, j’ai des objectifs « de vie » : ne plus vendre mon temps, travailler un peu moins, éviter le stress et les périodes de rush, et avoir plus d’impact.

Définir et se recentrer sur les priorités

La gestion d’un business demande d’être partout. Il faut être sur tous les fronts, se faire connaître : podcast, blog, Pinterest, Instagram, LinkedIn, SEO… Gérer le service client, faire de l’opérationnel, de la comptabilité, de l’administratif et en même temps vouloir tester toutes les stratégies business à la mode, les challenges, les webinars…

J’ai vite été submergée et j’ai dû faire le point pour organiser tout ça et ne pas travailler dans le vent. Mon activité avec Rocket ton Business a été divisée en 3 axes avec des objectifs fixés en amont :

  • Attirer : me faire connaître grâce au contenu gratuit
  • Engager : engager avec du contenu à forte valeur ajoutée puis convertir
  • Fidéliser : pour les personnes déjà dans l’Academy, focus sur l’expérience client

Chaque axe détient des canaux, des outils, une stratégie.

En général, j’essaie de me concentrer sur un axe par semaine mais à terme l’objectif est plutôt un axe par mois.

J’ai envie d’investir intelligemment pour mieux gérer les priorités et mes besoins : acheter une formation, déléguer, me faire accompagner… etc. Investir dans quelque chose qui ne fait pas évoluer mon business peut attendre.

Visuel liste 50 ressources création entreprise

Définir et revoir les fondations régulièrement

L’offre et le client cible sont les fondations d’une entreprise.

Au début, j’ai créé du contenu, un blog, comme tout le monde et sans savoir à qui je m’adressais, je voulais parler à tout le monde.

Pour mon activité de freelance, j’étais spécialisée dans le juridique mais au début j’avais quand même ce réflexe de vouloir élargir au maximum ma clientèle.

J’ai donc travaillé mon persona, mon client idéal pour le connaître sur le bout des doigts. J’ai pris le temps de faire ce travail avec l’aide de Julie du blog JulieKinoko dans le cadre d’un coaching pour le lancement de mon podcast Révèletoi.

Avoir un avis extérieur nous pousse un peu dans nos retranchements et avoir quelqu’un qui réagit à nos propos nous force à creuser pour voir plus loin.

Refaire ce travail régulièrement est important pour être toujours en phase avec notre audience et garder un contenu pertinent.

Tu peux récolter les questions que tu reçois dans un document, faire des appels avec ta communauté. C’est un processus qui prend du temps mais qui va t’aider dans la définition de ton client idéal et dans la compréhension de ses besoins.

Dès que je veux créer du contenu, qu’il soit gratuit ou payant, je me réfère à tout ce travail de recherches fait en amont.

Alléger mon emploi du temps en déléguant et automatisant

L’automatisation vise à ne faire une tâche qu’une seule fois. Si on la répète, c’est que ce n’est pas optimal et qu’on devrait déléguer cette tâche ou chercher à mieux l’automatiser.

Dans mon business, j’automatise tout ce qui est possible de l’être. Par exemple, les mails, notamment la séquence d’onboarding pour l’Academy. J’automatise aussi les tâches sur ClickUp.

À lire aussi : Dans les coulisses de mon organisation

Automatiser me permet de m’alléger l’esprit au maximum pour être efficace sur d’autres projets.

Depuis Février, je fais aussi appel régulièrement à des freelances. L’idée est de leur confier des tâches qui ne nécessitent pas ma présence, pour que je passe plus de temps à bosser sur mon business, ma stratégie, mes idées de contenus etc.

Il faut se rendre compte qu’on ne peut pas tout faire tout seul, sinon on stagne voire on s’épuise et c’est contre-productif. Le mieux est d’investir intelligemment pour développer son activité plus rapidement.

Suivre et gérer stratégiquement mes finances d’entrepreneure

Depuis quelques mois, mon prévisionnel fait partie intégrante de ma vie d’entrepreneure. J’utilise le document Excel que j’ai créé pour les membres de l’Academy. Je fais à la fois des calculs prévisionnels et les chiffres réels que je mets à jour au fur et à mesure.

La gestion de mes finances se déroule en 3 parties :

  • Les encaissements : catégorie divisée en 3 rubriques – mon activité de freelance, l’Academy et la somme des deux
  • Les charges : catégorie divisée en 5 rubriques – impôts, frais généraux, outils marketing et commerciaux, freelances, rémunération personnelle
  • La trésorerie restante : les encaissements moins les charges. L’objectif est de garder X% de mon CA en tresorerie

Tenir ce document et bien gérer mes finances me permet de voir :

  • Si j’ai les capacités d’investir (coaching onéreux, matériel…)
  • Si ma trésorerie grossit suffisamment chaque mois
  • Si je vais réussir à payer toutes mes charges sans grignoter sur ma trésorerie
  • Si mon chiffre d’affaires et mon bénéfice augmentent

Piloter son activité financière permet d’avancer plus vite et de faire les bons choix.

À lire aussi : Gérer son argent en micro-entreprise

Opter pour le minimalisme en business

Le business minimaliste me permet de me délester de tout ce qui est inutile pour éviter de perdre du temps ou de l’argent et garder en tête mes objectifs.

Mon business n’est pas 100% minimaliste mais j’y travaille. Travailler moins mais mieux, c’est ça l’objectif principal.

Il faut aussi éviter de se faire avoir par le syndrome de l’objet brillant qui consiste à vouloir tester constamment de nouvelles choses. On évite de s’éparpiller pour gagner du temps et rester efficace.

La Matrice d’Eisenhower est intéressante pour appliquer le minimalisme dans son business. On classe les tâches selon leur degré d’urgence et d’importance :

  • Importantes et urgentes : je me concentre là-dessus
  • Importantes et non urgentes : je planifie
  • Non importantes et urgentes : je délègue
  • Non importantes et non urgentes : je supprime

Cette matrice marche très bien pour moi et me permet de trier plus facilement mes différentes tâches. J’écoute aussi beaucoup mon intuition pour ne pas partir dans des projets qui ne me font pas vibrer.

Mes objectifs pour la suite

Pour l’avenir, j’aimerais avoir un business au service de ma vie et non pas l’inverse. Essayer de décorréler travail et revenus pour pouvoir prendre des jours off ou des vacances sans que mes revenus diminuent, ce qui est quasi impossible lorsqu’on est freelance.

Tu aimeras peut-être…

5 galères d’entrepreneurs à solutionner

5 galères d’entrepreneurs à solutionner

Discuter avec des entrepreneurs permet de se partager mutuellement les galères. Il y a toujours des anecdotes sur les premiers mois d’entrepreneuriat, les boulettes, les erreurs, les grosses galères… Récemment, j’ai sondé mon audience sur Instagram pour obtenir des...

Pourquoi et comment créer un membership ?

Pourquoi et comment créer un membership ?

Avec le lancement de la Micropreneure Academy, je reçois beaucoup de questions sur la création et le fonctionnement d’un membership. Le sujet est intéressant et on en parle encore peu en France pour le moment alors j’ai décidé de vous en parler dans cet article. J’ai...

0 Commentaire(s)

0 commentaires

Laisser un commentaire